Tamerlane II

Quoi de neuf ?

Mes livres

Histoire des échecs

Variantes

Liens

 

Invented in 1978, and revised several times. This game is the witness of a strong attachment to what others might consider as meaningless eccentricities. I discovered Timur's or Tamerlane's Chess in 1978 with Pierre Berloquin's book (in French) and understood that the chess game I knew was not as ancient that I thought and that alternative forms were possible. A this time, I built up my first Tamerlane's Chess set and board and I soon adapted more modern moves for its pieces. Progressing with many trials, I had to modify some of them.

Tamerlane II is a genuine Large Chess Variant with a large board, a large number of different pieces compensated by reasonable and limited moves. It tries to keep the magic of those thousand and one nights chess with elaborated rules promoting several pieces.



The board has 11 x 11 squares. The 11 files respect the original configuration of Tamerlane's Chess with a central King. The 11 ranks give more space to the game allowing to arrange the piece before struggling. Moreover, they place Bishops and Camels on same colors allowing attack of opposite counterparts and mutual protection.

There are 28 pieces per side: 1 King, 2 Princes, 2 Ships, 2 Bishops, 2 Knights, 2 Rooks,
2 Elephants, 2 Camels, 2 Cannons and 11 Pawns.

Moves And Captures

King, Bishop, Knight and Pawn are orthodox.

  • King: moves as in usual Chess, except there is no castling at Tamerlane II.
  • Rook: exactly as in usual Chess, except there is no castling at Tamerlane II.
  • Prince: a non-royal King who moves and captures one square in any direction, but without being hindered by check. It has been inspired by medieval games like the Courier chess , an old chess variant, played in Germany, where it is called "Man". Like the Pawn, he can also move, without jumping, to a second empty square straight ahead from its starting rank on the board. The Prince can promote, see below.
  • Elephant: as in Shako.
  • Camel: a well known piece from medieval Muslim great Chess like Tamerlane's Chess. It jumps to the opposite case of a 2x4 rectangle, like an extended Knight. No matter what intermediate cases contain. Note that it always stays on the same color of square.

  • Ship: moves one square diagonally and then, goes away of an indefinite number of cases vertically, never horizontally. It can move one square diagonally only. It can not jump and must begin its move with the diagonal step. The Ship is more limited than the Eagle's one (which can move horizontally, see below). Nevertheless its move power is comparable to the Rook and the Bishop. Promotion, see below.

  • Pawn: moves exactly as in usual Chess. It can move straight forward one, or two square from its starting position on the board, without capturing. It captures one square diagonally forward. Promotion, see below.

Other Rules

  • King's Succession: a King in checkmate is lost but this does not constitute the end of the game if its player still has one Prince and that this man is not itself in check. In such a case, King and Prince exchange their positions. This counts as one turn. The checking player is free to take or not the new Prince. This process can be repeated as long as the above conditions are fulfilled.
  • Prise en passant: follows the orthodox rules.
  • Castling: there is no castling at Tamerlane 2000.
  • Pawn's and Prince's Promotion: the Pawn and the Prince promotes to a Queen when reaching the last row.
  • Ship's Promotion: a Ship reaching one of the two opposite corners (a11 or k11 for White) promotes to an Eagle.
  • Queen: there is no Queen at the start of the game. This piece may appear later only, by promotion of a Pawn or a Prince. The Queen is orthodox (Rook + Bishop).
  • Eagle: moves one square diagonally and then, goes away of an indefinite number of cases vertically or horizontally. It is authorized to go only one square diagonal. It can not jump and the unobstructed path must start with the diagonal movement. This piece is almost as powerful as the Queen and is inspired by the Giraffe from Tamerlane's Chess and the Aanca from Alfonso X's Grant Acedrex. In my other more recent chess variants, this piece is called an Eagle.

  • End Of Game: victory is obtained when the opposite King is checkmated with no possibility to be replaced. This aspect is reminiscent of the historical Tamerlane's chess. All other types of endgame (stalemate, perpetual check,...) are classic.


Pieces Value

Zillions gives these average values, normalized to 5 for the Rook:

Pawn: 0.6, Camel: 2.2, Elephant: 2.5, Knight: 2.5, Prince: 3, Bishop: 3.4,
Ship: 4.4, Cannon: 4.9, Rook: 5, Eagle: 7.7, Queen: 8.2 . 


 Find Tamerlane II rules in the Chess Variant Pages

Notes (2020): originally the Eagle was called a Gryphon. This has been changed for consistency with my other chess variants. This piece's move remains the same.

Notes (2021): the Prince has been made similar to the Prince of Metamachy and other chess-variants of this author for sake of consistency. Accordingly, the Prince now promotes on the last row as the Pawn does.



Règles

Après avoir essayé un échiquier de 11 x 10, puis le plus classique 10 x 10, c'est finalement le moins commun 11 x 11 cases qui fut retenu pour ce jeu. Les 11 colonnes respectent la configuration des Échecs de Tamerlan avec le Roi placé au centre des pièces. Les 11 rangées donnent plus d'espace au jeu en permettant à chaque joueur d'arranger ses troupes avant le choc de la confrontation. De plus elles placent les Fous et les Chameaux, dès le départ, sur des couleurs de cases identiques permettant l'attaque des équivalents ennemis et protection mutuelle entre les deux pièces amies.

Il y a 28 pièces dans chaque camp: 1 Roi, 2 Princes, 2 Navires, 2 Fous, 2 Cavaliers, 2 Tours, 2 Éléphants, 2 Chameaux, 2 Canons et 11 Pions.

Les blancs commencent la partie.

MOUVEMENTS ET CAPTURES

  • Le Roi, le Fou, le Cavalier, la Tour et le Pion sont identiques aux Échecs Orthodoxes.
  • Le Prince se déplace d'une case dans toutes les directions comme le Roi, mais il peut être mis en prise. Comme le Pion, il peut effectuer un double pas droit devant lors de son premier mouvement, à condition de ne traverser que des cases vides.
  • Le Chameau saute vers la case opposée d'un rectangle 2x4. Cela revient à enchaîner deux pas de Tour avec un pas de Fou dans n'importe quel ordre. Peu importe ce que contiennent les cases intermédiaires. Le Chameau est emprunté aux Échecs de Tamerlan:
  • Le Canon se déplace comme une Tour. La prise d'une pièce ennemie se fait lorsque le Canon se trouve aligné (rangée ou colonne, jamais en diagonale) avec elle et qu'une et une seule autre pièce, amie ou ennemie, s'interpose entre eux. La pièce intermédiaire "charge" le Canon qui peut alors prendre la pièce ennemie. Dans ce cas, le Canon prend la place de la pièce ennemie en sautant par dessus la pièce intermédiaire qui, elle, ne bouge pas. Le Canon est repris du Xiangqi.
  • L'Éléphant: se déplace au choix d'une ou de deux cases en diagonale, en avant comme en arrière. Il peut sauter par dessus la première case, si celle-ci est occupée, pour atteindre la deuxième case en diagonale. L'Éléphant, ainsi que le Canon, se retrouvent dans Shako.
  • Le Navire se déplace d'une case diagonalement et s'éloigne ensuite d'un nombre indéfini verticalement, jamais horizontalement. Il peut avancer à une case en diagonale seulement. Il ne peut pas sauter par dessus des cases occupées et doit obligatoirement commencer son déplacement par le pas en diagonale. C'est une pièce originale inspirée par la Girafe des Échecs de Tamerlan et le "Aanca" (un aigle géant) du Grant Acedrex. Le Navire est plus limité que l'Aigle du Grant Acedrex qui peut, lui, se déplacer horizontalement. Néanmoins, son pouvoir de déplacement est comparable à celui de la Tour ou celui du Fou.

REGLES PARTICULIERES

  • Il n'y a pas de roque au Tamerlan II.
  • Prise en passant: s'applique à un Pion qui se déplace pour son premier mouvement de 2 cases dans les mêmes conditions qu'aux Échecs Orthodoxes.
  • Succession du Roi : un Roi mis en échec et mat est perdu mais ne met pas fin à la partie si son propriétaire possède encore au moins un de ses Princes et que cette pièce n'est pas elle-même en prise. Dans ce cas, le Roi et le Prince sont échangés. Cette action compte pour un coup. L'adversaire est libre de prendre ou pas l'ancien Roi déchu devenu un Prince. Cet échange peut être pratiqué tant que les conditions énoncées ci-dessus sont respectées.
  • Promotion du Pion et du Prince : le Pion ou le Prince qui parvient sur la dernière rangée est échangé contre une Dame.
  • Promotion du Navire: le Navire parvenant sur l'un des coins opposés (a11 or k11 for White) est promu en Aigle.

La Dame est identique à la Dame orthodoxe. Il n'y a pas de Dame présente au départ. Cette pièce peut apparaître en cours de jeu par promotion d'un Pion ou d'un Prince.

L'Aigle se déplace d'une case diagonalement et s'éloigne ensuite d'un nombre indéfini horizontalement ou verticalement. Il peut avancer à une case en diagonale seulement. Il ne peut pas sauter par dessus des cases occupées et doit obligatoirement commencer son déplacement par le pas en diagonale. C'est une pièce originale empruntée au Grant Acedrex. Il est presque aussi puissant que la Dame. Dans mes variantes plus récentes, cette pièce est appelée l'Aigle.

La victoire s'obtient par la mise en échec et mat du Roi adverse, lorsque celui-ci se trouve dans l'impossibilité de se faire remplacer. Les autres types de fins de partie (pat, échec perpétuel, ...) restent identiques aux Échecs Orthodoxes.

Commentaires

Ce jeu est, pour moi, le témoin d'un attachement très marqué à ce que d'autres considèrent comme une excentricité sans intérêt. En 1978, grâce au livre de Pierre Berloquin, je réalisais que le jeu d'Échecs qui me passionnait n'était ni millénaire ni même unique. A ce moment-là je construisais mon premier jeu d'Échecs de Tamerlan et j'y adaptais bientôt des mouvements plus modernes. Au fur et à mesure des mes essais, je fus amené à modifier certains déplacements.

Tamerlan II tente de conserver l'esprit si séduisant de ces Échecs des mille et une nuits du Moyen-Orient. Les pièces sont modernisées mais on a évité l'accumulation d'un trop grand nombre de pièces aux pouvoirs trop puissants. Ainsi, la Dame n'apparaît qu'en fin de partie où elle peut avantageusement aider à écourter un affrontement qui traîne en longueur. La partie n'est pas gagnée tant que le Roi adverse ou tous ses successeurs potentiels n'ont pas été capturés.


You can play Tamerlane II providing you own Zillions-of-games software. Download this zip-file: cazauxchess.zip

However, the Prince crowning is not implemented for programming reasons.

Vous pouvez jouer à Tamerlan II si vous possédez Zillions-of-Games en téléchargeant le fichier ci-dessus.


 Find Tamerlane II in the Chessvariants pages

There is a preset to play it there.


Photo made by Jean-Luc Muraro of the set of this game, designed and made by Jean-Louis Cazaux in the early 1980s.

(I remember when Jean-Luc came home to take this picture. We were in 1999. Jean-Luc was my best friend. He passed away on May 16, 2020 at the age of 52 after long years struggling against the illness. Rest in peace my beloved friend, we will always remember you)

click to enlarge

Diagrams made with the fantastic Chess Board Painting Tools provided by Musketeer Chess

07/01/2012
(modified 05/08/2021)