Echex

 

Quoi de neuf ?

Mes livres

Histoire des échecs

Variantes

Liens

 Another hexagonal chess again ?

Well, this is not exactly a new game. It is more a fusion between two already announced hex chess to create an optimized 3 or 6 players game.

The first one is Chexs from Stephen P.Kennedy which brings the good idea of grouping all piece on corners rather than placing them along the sides. For games for more than 2 players, this avoids a contact between opposite forces. My very personal point of view is that the weakness in this game is the use of only 2 Bishops placed on the same color. The second game has the solution. It is Hexagonal Chess from Dave McCooey which uses all possible piece. Its initial arrangement is more compact than the traditional Glinski's game. If for 2 players I prefer Glinski's, I think that McCooey's is very well suited for more crowdy board like for 3 or 6 players.

Echex is played with three or six players.


 

 3-Player Echex

Rules of the game:

To be consistent with Glinski's chess which is the most famous of Hexagonal chess, all piece move and capture as in this game. (Let's point out that this differs from original move of Kennedy's King and McCooey's Pawn).

The game is played clockwise.

It is a one-against-all game.

Initial double step and en-passant Pawn rules are identical to Glinski's.

The Pawn may promote when reaching one of the 11 (3-p) or 17 (6-p) case on the opposite sides on the board.

End of game

As for any game for more than 2 players, several scenarios are possible. The simplest is to adopt the following rules :

  • A checked player should try to remove it when it is his turn of play.
  • A checkmated player is eliminated. His King is removed and his piece go under the control of the player who initiated the first check which led to checkmate. His Pawn still continue to move in the same direction.
  • The payer who take control of another's pieces does not take is turn to play.  

Find the rules in the Chess Variant Pages


 On peut trouver dans les livres et les sites Internet de nombreux jeux hexagonaux pour 3 joueurs et plus. Il est vrai que la forme hexagonale de l'échiquier se prête particulièrement bien aux jeux pour multiples joueurs, en préservant une totale symétrie entre eux. Les inventions dont nous avons connaissance, ne sont pas totalement satisfaisantes. Pourtant des idées énoncées séparément peuvent être réunies pour donner un jeu élégant. Tout d'abord, il semble que le placement des pièces regroupées dans un angle plutôt que distribuées le long d'un côté soit plus judicieux. Cela évite un contact entre les pièces latérales de deux camps contigus. Ce type d'organisation est utilisé dans "Chexs", variante inventée par Stephen P.Kennedy (1997) sur un échiquier de 6 cases de côté, pour 3 joueurs, et 9 cases de côté pour 6 joueurs. Par contre, il n'utilise que deux Fous par camp et placent tous les Fous du jeu sur la même couleur de case. L'arrangement utilisé par Dave Mc Cooey pour ses Echecs Hexagonaux (1978) est celui qui répond le mieux à l'exigence de compacité tout en préservant toutes les pièces nécessaires (même si pour un jeu à 2 joueurs, nous lui préférons la variante de Glinski). C'est cet hybride, les pièces de Mc Cooey sur les échiquiers de Kennedy, que nous retiendrons ici.

 On joue sur un échiquier hexagonal de 6 cases de côté (91 cases au total) pour le jeu à 3 ; et un échiquier hexagonal de 9 cases de côté (217 cases au total) pour la version à 6 joueurs. Dans tous les cas, chaque joueur dispose de 18 pièces: 1 Roi, 1 Dame, 3 Fous, 2 Cavaliers, 2 Tours et 9 Pions. Pour tous les joueurs, Le Roi est placé à droite de la Dame.

Règles du jeu:

Par souci díhomogénéité, toutes les pièces se déplacent et capturent comme pour la variante à 2 joueurs de Glinski.
Les joueurs jouent à tour de rôle dans le sens des aiguilles díune montre. Chacun joue contre tous les autres.

Les règles du double pas initial et de la prise en passant du Pion sont celles données pour les Echecs Hexagonaux de Glinski.

Le Pion peut être promu en atteignant líune des 11 (3 joueurs) ou 17 (6 joueurs) cases des bords opposés de líéchiquier.

Fin de partie:

Comme pour tous les jeux à plus de deux joueurs, plusieurs scénarios sont possibles pour la fin de partie. Le plus simple est díadopter les règles suivantes :

  • Un joueur mis en échec doit le lever lorsque vient son tour de jeu.
  • Un joueur dont le Roi est échec et mat est éliminé. Son Roi est retiré et ses pièces passent sous le contrôle du joueur qui a initié le premier échec ayant conduit au mat. Ses Pions continuent díêtre avancés dans la même direction.
  • Le joueur qui prend le contrôle des pièces díun adversaire, ne prend pas son tour de jeu.

 

For 6 Players :

6-Player Echex

03/11/00